Saint-Cyr

La bibliothèque personnelle du colonel Mathieu contenait nombre de volumes ayant trait à l'Armée et aux grands soldats dont une biographie due à Henry Bordeaux, de l'Académie française, intitulée Henry De Bournazel (L'Épopée Marocaine), Paris, Librairie Plon, 1935 ; in-16, élégamment relié par l'entreprise de son père. Édition originale revêtue de la dédicace autographe de l'auteur. Nul doute qu'un tel envoi ne put que fortifier la vocation du futur tirailleur marocain!

1935

  Il prépare le concours au Lycée du Parc, à Lyon, il échoue... de justesse.
  

1937

  Puis l'année suivante à Paris, à la corniche “Montcalm” du Lycée Saint-Louis . La réussite lui sourit... de justesse.

Agapes des cornichons de la" Montcalm", le 13.05.1937

 

Entrée du Vieux-Bahut.

  La Marne et Verdun marque un épisode dans l'histoire de Saint-Cyr. En effet, elle est la dernière promotion qui aura effectué l'intégralité de sa scolarité dans l'ancienne Maison Royale de Saint-Louis.

7e compagnie, section "Watel"
Le "Bazar" Mathieu, le 25.7.1937

 

  Admis à l'École officier d'active, le 1er octobre, Promotion Marne et Verdun. Il y rencontrera les petits cos Marescot, Brochen, Guiraud, Barneville...

En casoar et gants blancs.


  Son casoar lui est remis, le 22 octobre, au cours de la cérémonie du "Baptême des casos" par son binôme de la Promo "Soldat Inconnu", 36-38.

"Ils s'instruisent pour vaincre" :

Leçon pratique de topographie, le 15.11.1937
"Promenade" hebdomadaire à la ferme de Frileuse.

Illustration du second album de la Promotion

  

1er album de la Promotion

2e album de la Promotion

 
Le regard lointain; grave et sombre comme le héros du Désert des Tartares, et si juvénile dans son "grand U" qu'il ne remplit pas encore.

 

"À la Spéciale, j'ai éprouvé de grandes difficultés en 1re année, de par le changement total de vie, la dureté de la discipline et le bahutage intense imposé aux "bazars" par les anciens. Les difficultés ont repris en 2e année par un rythme intensif de vie: pompe et mili, pratiquement l'absence de grandes vacances entre les deux années, (suite aux accords de Munich de 1938, la promo a été appelée à Saint-Cyr, la guerre étant considérée comme toute proche.)"
André MATHIEU
Notes personnelles

           

Lors du "2S", à la droite de l'Empereur, le 2.12.1937.

1938

Il fait sa seconde année dans la troisième compagnie: compagnie Poumeyrol.

Dédicace du capitaine Poumeyrol de son ouvrage L'ARMÉE, BIENFAIT SOCIAL, publié en 1938 chez Lavauzelle

 

  Le septième art fait irruption et sensation dans l'Ecole avec Trois de Saint-Cyr: film réalisé par Jean-Paul Paulin avec comme interprètes principaux Jean Chevrin, Roland Toutain et Jean Mercanton. C'est le 31 janvier 1939 que le film fut projeté lors d'une soirée de gala placée sous le haut patronage de Edouard Daladier, Président du Conseil, Ministre de la Défense et de la Guerre.

  

Phrase recopiée par le colonel Mathieu, extraite de la plaquette SAINT-CYR, Paluel-Marmont, La nouvelle société d'édition, Paris, 1930.

 

"Comme votre père, sans doute, je crois profondément que l'idéal est un rêve de jeunesse qui se réalise à l'âge mûr." Extrait d'une lettre du général Sciard, Président de l'Association nationale du Souvenir de l'Armée d'Afrique, adressée à Bertrand Mathieu.

Retour haut de page